La place de l’amour dans mon BDSM

Je vois une controverse assez active au sein de la communauté BDSM sur le rôle de ‘’ l’amour’’ . D’un côté, certains Maîtres affirment que ‘’l’amour’’ contamine la dynamique du BDSM car le Maître ne peut jamais être sûr que la soumise ou l’esclave se conforme à une demande/instruction par amour ou par obéissance. Je pense que l’obéissance est pourtant le noyau de la dynamique de la relation BDSM, Mais je sais que lors d’une scène, si je laisse les sentiments amoureux apparaître, alors je perds la capacité de surveiller ce noyau.

D’un autre côté, comme de nombreux Maîtres aussi, je pense que si je consacre tout mon temps et tous mes efforts à former une soumise ou une esclave avec qui je vais passer beaucoup de temps, je ne veux pas être submergé par une relation amoureuse.

Finalement vivre une relation amoureuse dans le BDSM n’est pas simple, on est toujours en équilibre précaire, stricte, on doit parfaitement maîtriser ses sentiments et émotions afin de rester centrer sur le BDSM, et ce parce que je lui dois sécurité et protection en échange de son obéissance. Il m’est donc interdit d’avoir un accident, tout en sachant que le risque est omniprésent dans une scène.

Lors d’une scène, si je laisse mes sentiments prendre le dessus sur ma raison alors les effets et/ou les conséquences peuvent être dramatiques : soit la scène sera fade, soit il y aura un accident. Dans tous les cas, les sentiments vanilles n’aident en rien la relation BDSM, au contraire ils ne font que perturber la relation.

Dans le vanille, l’amour se vit à travers les lois, règles, principes, valeurs de notre société française, qui prennent appui sur des valeurs judéo-chrétiennes, alors que dans l’amour BDSM, il se vit à travers les lois, règles, valeurs, principes du BDSM, à travers la Discipline et le Bondage. La différence se trouve donc dans la manière de vivre cet amour. Les principes moraux qu’ont les personnes lorsqu’ils entrent dans le BDSM, n’ont pas lieu d’être. Ils doivent faire le deuil du vanille pour entrer dans le BDSM.

Cela ne sera pas facile, car je sais que la pire ennemie de la soumise ou de l’esclave est elle-même. Ce n’est pas pour rien que je dis, qu’une soumission ou un esclavage, cela se maîtrise.

La concentration, le focus ne doit pas se faire sur les sentiments amoureux, mais sur le BDSM. Les sentiments sont là, pour aider à se transcender, pour permettre de repousser les limites.

Evaluez-moi !
Envoi
User Review
5 (1 vote)
Partager cet article

3 commentaires sur « La place de l’amour dans mon BDSM »

  • Bonjour,

    Tout d’abord un grand merci à vous pour votre site que je découvre avec joie depuis quelques jours.

    J’ai un léger problème de compréhension par rapport à ce poste.
    Qu’entendez vous exactement par le terme “Amour”? Je pense qu’on peut mettre beaucoup de choses derrière ce mot, c’est pourquoi j’ai besoin de précisions.

    Pour ma part, vous parlez de “sentiments vanilles”. Je ne vois pas trop en quoi des sentiments pourraient être vanilles ou autre.
    Selon moi, il y a l’amour et les sentiments qui s’y rapportent, d’une part, et d’autre part, il y a les relations, ici, soit vanilles soit BDSM. Et donc l’amour peut très bien être vécu dans l’une comme dans l’autre suivant ce qui est convenu avec notre partenaire de vie.

    D’autre part, entant que Dominateur, je me vois mal dominer une soumise que je n’aimerais pas un minimum. Ce serait pour moi une corvée plus qu’autre chose…
    L’échange de pouvoir est justement un “échange”, soit un partage selon moi, et si partage il y a il s’agît d’amour. A mon sens bien entendu.

    Bien à vous. 🙂

  • Je viens d’écrire un article à ta question car elle est très intéressante, et j’ai préféré te répondre par un article afin d’en faire profiter à d’autres personnes : https://nawajutsu.fr/reponse-a-un-commentaire-sur-amour-dans-mon-bdsm/

    Quant à ta phrase qui finit par : “avec notre partenaire de vie.” Combien penses-tu qu’il y a de pratiquants dans le BDSM qui vivent leur BDSM avec leur partenaire de vie ?

    Et je suis d’accord avec toi, il peut y avoir de l’amour dans mon BDSM, mais cela sera de l’amour BDSM, donc de l’amour-action. voire mon article : https://reponse-a-un-commentaire-sur-amour-dans-mon-bdsm/

    • Merci pour cette article, je vais le lire de ce pas. 😉

      Dans le terme “partenaire de vie”, il faut le prendre dans le sens général. Je me suis peut être mal exprimé en l’utilisant. En fait je veux simplement parler de “l’autre personne” avec qui on entretiens une relation, et dans quel type de relation on se trouve.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
07f7cdcc40
/wp-admin/options-general.php?page=emc2-popup-disclaimer/emc2pdc-admin.php
find_posts
9990d913b8
disclaimer
1246
1
Accepter
Refuser
http://google.fr
1

ATTENTION : Site interdit au moins de 18 ans !!!

Cliquez sur “Accepter” si vous êtes majeur, sinon cliquez sur “Refuser” …

Partager cet article

Accepter Refuser